Démarrée le Samedi 1er Décembre dernier, la deuxième édition de la Foire internationale de Parakou est entrée dans sa phase active. Plus de 300 forains venus des pays de la sous région et aussi du Benin ont répondu à l'appel de la mairie.

Quelques jours après le lancement officiel de cet évènement international à caractère commercial et touristique, la place Tabéra -située en plein cœur de la ville- qui accueille  ce marché circonstanciel est parée de ses plus beaux habits et brille de mille feux. Du sol au mur en passant par l'électrification, rien n'a été oublié. Sept jours après le début de cette rencontre commerciale, les derniers réglages sont en train d'être finalisés pour plus de confort.

Pendant environ 27 jours, la troisième commune à statut particulier du Bénin va vibrer au rythme des festivités entrant dans le cadre de la foire.  Quelques participants ont confié à notre équipe de reportage leurs impressions sur l'ambiance à cette foire. Le sentiment générale est à la satisfaction : "c'est une parfaite organisation parce que pratiquement rien n'a été oublié pour assurer le bien être des forains et des usagers", affirme Abraham AGBANKA, ce que confirme Ludovic Fiogbé, tous deux exposant des produits dans des standes. "Pour l'heure, les usagers viennent se renseigner sur le prix et repartent ce qui ne favorise pas la réalisation de bon  chiffre d'affaire", tempère dame AHITIN.

De leurs cotés, les usagers apprécient à leur manière l'organisation de cette deuxième édition. Ils se plaignent toutefois du coût élevé des articles sur le site ainsi que de la morosité économique que vit le pays depuis près de deux ans. "Les articles sont très chers; j'ai demandé les prix mais je vais revenir plus tard pour en acheter quelques uns.

Selon les autorités municipales, en l'occurrence le délégué principal du comité d'organisation Marcel Orou Fico, durant les 27 jours que durera ce haut commerce international, les citoyens de Parakou et environs se régaleront dans une ambiance festive. A cet effet, la ville restera en éveil avec les prestations de plusieurs artistes locaux et d'autres.

Hermann Hounsou et Marie-Octavie Douarou