La cour de répression des infractions économique et du terrorisme en abrégé CRIET a connue ce lundi 28 janvier 2019 de la 26è journée dans l’affaire icc services Au cours de cette audience radio diffusée quelques victimes ou spoilers ayant dépose une grosse somme d’argent ont comparus à la barre  Répondant à toutes  les questions de la cour ,ces derniers accusent les dirigeants de l’anciens régime en occurrence son chef Boni YAYI

 Tout est désormais claire pour tout le monde Les victimes de cette histoire d’épargne éclatée en 2011 engagent une lutte contre Boni YAYI Plusieurs victimes dont Hermann METON ;Emmanuel FAGBOHOUN et autre ont fait leurs dépositions ce lundi Emmanuel FAGBOHOU ancien fonctionnaire de l’état à la retraite et ayant dépose une bagatelle somme de 4 million de f CFA a l’agence Icc_VIDEKON de Cotonou  lors de sa déposition déclare que « C’est la présence répétée de Boni YAYI aux cotes des dirigeants de Icc qui m’a convaincu de la légalité de cette structure J’ai déposé toutes mes économies puisse que j’etais presque a la retraite Pour moi ICC ne peut être illégale et ses dirigeant dont Emile TEGBENOU et Guy Athanase AKPLOGAN seront aux cotes de de Boni YAYI

Tour à tour devant la cour présidée par Ulrich TOGBONON toutes les victimes invités à ont tous accusé Boni YAYI Affaire à suivre donc !!!!

Apres plus de 3 heures de débat l’audience a été suspendu en direct du siège de  la CRIET à Porto Novo

                                                                                                                                              Hermann HOUNSOU